Si vous envisagez de commencer une rénovation dans votre appartement et que vous ne savez pas comment installer un parquet flottant, ne vous inquiétez pas. Il existe plusieurs façons pour le faire facilement à travers quelques règles d’or. Et dans cet article, vous allez découvrir étape par étape comment l’installer sans saleté avec rapidité et d’une manière très simple.

Tâchez à vérifier le sous-plancher pour les irrégularités

Bien avant même de poser le parquet flottant, il est très important de vérifier si le sous-plancher présente des saletés. Et pour ce faire, visitez ici pour plus de précision. Ensuite, commencez par bien balayer l'endroit au préalable, et ne le lavez pas à l'aide d'une règle. S'il y a des saillies inférieures à 5 mm, vous devez les enlever. Mais si le sol présente des dépressions supérieures à 4 mm, vous êtes censé les réparées avec du mortier, car, pour la mise en place du parquet flottant, le sous-plancher doit être sec et propre.

Commencez par poser le parquet flottant

Tout d'abord, placez des entretoises de 12 mm sur les murs, puisqu’il est essentiel d'avoir un espace de contraction entre le mur et le parquet flottant. Sur ce, la toute première règle doit être placée avec le côté mâle face au mur, en veillant à ce que la continuation du dessin en bois soit correcte. Et lors de la pose du parquet flottant, la colle doit être placée du côté femelle de la pose, afin qu’elle fasse une étanchéité au sol, empêchant de cette façon l'infiltration de liquides qui pourraient endommager le parquet flottant. Assurez-vous d'essuyer par la suite l'excès de colle avec un chiffon humide, car s'il sèche, il sera très difficile à enlever et le parquet peut avoir une finition moche. N’oubliez surtout pas que les règles doivent être placées en rangées alternées. À noter, la deuxième rangée sera différente de la première, mais égale à la quatrième, la troisième sera pareille à la première, et différente de la deuxième, et ainsi de suite.